Ambrotype : (procédé photographique datant des années 1850). Négatif sur plaque de verre enduite de collodion, sous-exposé à la prise de vue, puis blanchi chimiquement au développement. Posée sur un fond noir, l’image apparaît en positif. Nous expérimentons actuellement au studio cette technique photographique ancienne.

#collodion #ambrotype #1850

A post shared by Maxidum (@maxi_dum) on

Nous sommes en tournage pour l’ensemble correspondances sur les plages de Camargue.

A post shared by Maxidum (@maxi_dum) on

A post shared by Maxidum (@maxi_dum) on

#solutionsdurables#lasuitenumerique#jonas#perchman

A photo posted by La Suite Numérique (@maxi_dum) on

LE TRAIN BLEU

Entre 1891 et 1957, une ligne de tramway de 16 kilomètres reliait Neuville-sur-Saône à Lyon. Surnommée « la Guillotine » en raison de sa proximité avec la route et les habitations alentours, cette ligne fut modernisée en 1932 devenant ainsi l’une des plus moderne de France.
Son surnom tranchant aux accents révolutionnaires fut dès lors remplacé au profit de la couleur de son successeur et « le Train Bleu » devint le nouveau serpent mécanique des bords de Saône.

Film 9,5 mm de Mr Louis Ampère.

Un livre sur le sujet aux éditions du Cabri

Regina Hotel, Cernobbio – Italie 2015
TEST – Super8 WITNER 200D

#nevertrustyourowneyesbelievewhatyouaretold

A photo posted by @maxi_dum on

MIRA : MÉMOIRE DES IMAGES RÉANIMÉES D’ALSACE

Quelques extraits d’images numérisées par notre studio à découvrir sur le site de la cinémathèque de Strasbourg.
Bobine 16mm

AU FAIT, ET PERRACHE ?

Lyon, un voyage inédit au coeur du quartier Perrache des années 60. Cette bobine à été retrouvée dans les archives de la MJC Perrache lors de leur déménagement dans le nouveau quartier de la confluence. La MJC fête aujourd’hui ces 50 ans. Film 16mm réalisé par la MJC aujourd’hui devenue « MJC Presqu’île Confluence ».

Numérisation : La Suite Numérique – Lyon
© MJC confluence 2015

M.D – La Suite Numérique

AFGHANISTAN – DE PIERRES ET D’HOMMES

View this post on Instagram

#lasuitenumerique#fonds16mm#afghan

A post shared by Maxidum (@maxi_dum) on

Ce film a été tourné par Jean-Marie Seigneurin entre 1969 et 1971 pendant son service militaire qu’il effectue en tant qu’ « expert de coopération technique, médecin de la Mission Médicale Française » à Kabul.

En 1970, le roi Zaher Shah, sans autorité réelle, est à la tête du pays. Différentes ethnies se répartissent les pouvoirs selon les régions. De nombreux  pays étrangers ont établi des coopérations à Kabul, notamment la Chine, la Bulgarie, la France, l’Allemagne, l’Angleterre ; mais les plus importants quantitativement sont  l’URSS et les Etats-Unis. A côté du travail à l’hôpital , il profite des week-ends et jours fériés pour sillonner le pays. Read more

FONDS ROBILLARD

Durant l’année 2013, La Suite Numérique découvre l’existence d’un incroyable fonds 16mm tourné par un aventurier reporter parisien, Albert Robillard. L’enquête est lancée !

Albert Robillard, photographe passionné de découvertes, de rencontres et de voyages, décide de partir parcourir le monde avec sa caméra 16mm. L’oeil aguerri il va immortaliser près de 50 000 clichés et tourner plus de 150 films entre 1949 et 1980 à travers les 5 continents. L’Afghanistan en 1965, l’Australie en 1958, le Botswana en 1962, le Cambodge en 1964, le Galapagos en 1974, le Japon en 1954, la Jordanie en 1973, le Sénégal en 1949, l’ URSS en 1959… Read more